forum sepharade-janine

politique, divers
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cas de l'Autriche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernard063

avatar

Nombre de messages : 9752
Age : 81
Localisation : Val de Loire
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Le cas de l'Autriche   Mer 16 Sep - 9:06

La nouvelle ouverture de l'Autriche aux réfugiés est davantage le résultat de la pression du public que du leadership politique. La mort horrible des 71 réfugiés dans le pays dans un camion abandonné fin août et les photos du corps du petit Aylan Kurdi, 3 ans, échoué sur une plage turque, a choqué et ému les Autrichiens. Mais c’est un rapport d'Amnesty publié le mois dernier qui a été le plus bouleversant. Le rapport portait sur le plus grand centre de réfugiés d'Autriche, le camp de Traiskirchen, où, selon l’ONG, les conditions de vie sont “inhumaines” et “honteuses”.

Le rapport a blâmé le manque de coopération entre les autorités gouvernementales et provinciales de l'Autriche. “La vaste couverture médiatique du rapport a généré une vague de sensibilisation au sein de la classe moyenne autrichienne”, dit Naomi Lassar, une bénévole travaillant avec les réfugiés. “Ils ont été soudainement confrontés à l'écart entre leur niveau de vie élevé, l'Autriche est le deuxième État le plus riche de l'UE, et les situations dramatiques que les réfugiés fuient.”

"La société civile a pris un engagement fort pour l'humanisme et les organisations politiques ont suivies", explique l'auteur et dramaturge Julya Rabinowich. "Personne ne s’attendait à cela. Non seulement les ‘habitués’, telles que les ONG, se sont impliqués, mais aussi les citoyens plus conservateurs et même l'ÖBB [la compagnie ferroviaire de l'Autriche, ndlr] - ce qui est tout à fait exceptionnel".

Ces attentes modestes découlent principalement du fait qu’un sentiment anti-immigré s’est emparé du discours ambiant en Autriche depuis la montée du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) dans les années 1990 sous la direction de feu Jorg Heider. Le FPÖ a ensuite connu son apogée lorsqu’il a pris part au gouvernement de 2000 à 2007.

Tout récemment, en février dernier, la coalition formée des sociaux-démocrates et des conservateurs au parlement a fait adopter une loi interdisant les contributions étrangères aux institutions religieuses musulmanes dans le pays.

“Mais l'extrême droite est tellement étonnée ces jours-ci de la réaction pro-réfugiés, qu'elle reste inhabituellement silencieuse”, ajoute Rabinowich.

http://www.i24news.tv/fr/opinions/85897-150916-un-surprenant-accueil-autrichien-pour-les-refugies-syriens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cas de l'Autriche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» (AUTRICHE)
» Cristal d'autriche et diamant
» Un paysan normand au STO en Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sepharade-janine :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: