forum sepharade-janine

politique, divers
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khaledelbidaoui



Nombre de messages : 899
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Ven 20 Nov - 16:10

« Untel dénonce son voisin en djellaba » ? On peut le comprendre


Après les attentats de Paris, l’une des priorités est d’élever le débat public chaque fois qu’il est question d’islam. Se nourrir de la réflexion d’experts et pas d’amateurs qui pourraient faire la une de Closer.

Par Ramses Kefi Journaliste.
Publié le
19/11/2015 à 17h27


Lundi, un confrère du Parisien a posté un message sur Twitter. Il relayait la fatigue d’un policier qui en marre de perdre du temps avec des coups de fil bidon. Du type : « Untel dénonce son voisin en djellaba. »

Au moins aussi risible que pathétique. Mais il faut se mettre à la place de ce « untel ». Il n’est peut-être pas aussi demeuré qu’on le croit.

« Salafiste », « fondamentaliste », « djihadiste », « modéré », « radicalisé », « déradicalisé », « islamo-racailles », « voilée », « burqa », « communautariste », « islamo-braqueurs », « frères musulmans », « islamisation », « oumma », « islamo-nazis » : voilà ce qu’on lit, voit, entend dans certains médias et dans la bouche de certains politiques depuis des années.

Ce n’est pas de parler d’islam et des dérives religieuses qui est mal – bien au contraire –, c’est de le faire sans les précautions élémentaires, avec cette fâcheuse tendance à l’obsession. A faire peur, sans définir les termes employés et sans mesurer les conséquences sur les gens comme « untel ».

Ennemi intérieur, en temps de guerre

Des politiques et des médias ont créé les conditions de la connerie et de la confusion. Inspiré chez certains les mauvaises conclusions : ces gens-là, qui ont la même trombine et le même prophète que l’ennemi, sont différents et quel que soit le discours, il est double. Un pour « nous », un entre « eux ». Du coup, ils ne peuvent pas être complètement français.

Alors, chaque attentat renvoie le Français musulman lambda, croyant ou seulement « d’apparence », à sa double peine : potentiellement une cible pour les djihadistes et dans son propre camp, la France. Le voilà  « ennemi intérieur » en temps de « guerre ».

Mercredi, une femme voilée s’est fait agresser à Marseille. Ce week-end, un homme s’est fait tabasser à Pontivy (Morbihan). Depuis les attaques, les actes islamophobes se multiplient. Certains diront que ce n’est pas le débat car il y a des choses plus graves. Mais si, ça l’est.

Peur pour les siens, peur pour soi

Parfois, des musulmans se marrent de tout ça et restent optimistes. A Lille, des gens venus manifester leur soutien aux victimes des attentats ont dégagé des militants d’extrême droite. Mais souvent, ils ont peur pour la suite. Pour leur mère voilée ou pas, leur frère barbu ou pas et pour eux-mêmes, pratiquants ou pas.

La France et l’islam, c’est un peu comme un gamin qui persiste devant un jeu vidéo très complexe. Il joue tous les jours, mais reste bloqué au niveau 1. Le pire, c’est qu’il ne cherche pas la solution pour passer au niveau 2, 3, 4...

Certains diront que tout ça, ce sont des redites et des arguments de « bien-pensant ». Mais si c’était le cas, les mal-pensants auraient des solutions autres que de fantasmer un Guantanamo. Si ça permettait d’endiguer le terrorisme et la radicalisation, ça se saurait.

Dans les mêmes panneaux

Après cette barbarie, élever le débat public en ce qui concerne la question de l’islam en France est donc une des priorités intellectuelles. Avoir des médias et des politiques responsables, capables de débattre de tout, pourvu qu’ils débarquent avec des arguments et des idées mais pas des fantasmes et des fictions.

Cela commence par donner la parole et se nourrir de la réflexion de vrais experts, pas d’amateurs qui pourraient faire la couverture de Closer.

« Untel » s’est peut-être senti acculé. Il n’y comprend peut-être plus rien, alors il a pris son téléphone pour balancer son voisin. Peut-être même qu’« untel » est musulman. Qui sait ? Tout le monde a peur ici et croit que c’est la faute de l’autre.

La gauche s’agite, la droite aussi. Très vite, on est retombé dans les mêmes panneaux. Les musulmans doivent se désolidariser des barbares, bla-bla-bla. Alain Juppé a fait le coup.

En face, ils se frottent les mains

Peut-être qu’il faut lui mettre sous le nez les noms des personnes, musulmanes pratiquantes ou pas, qui sont mortes après les attentats. Les dépouilles peut-être ? Avec un petit mot, genre : « C’est assez solidaire ça ? »

Les « imams radicaux expulsés » ? Déjà vu et déjà appliqué. La déchéance de nationalité, la fermeture des mosquées à problèmes, le tout-sécuritaire ? On connaît le résultat et les non-sens que pointent du doigt les spécialistes les plus sérieux. L’Etat islamique autoproclamé se frotte les mains. Tout ça lui donne de la matière pour sa propagande.

Car cela n’empêchera des jeunes d’aller en Syrie pour en découdre et de revenir semer la terreur ici. Ils se foutent des mosquées, de leur statut administratif ou de la taule. De leurs parents, de l’argent et des innocents. La seule vraie question à se poser, c’est pourquoi ils s’en foutent de tout ça. En somme, se concentrer sur l’essentiel.

Mais pour y répondre, il faudrait comme préalable ne pas tomber au niveau de ce « untel ».


http://rue89.nouvelobs.com/2015/11/19/untel-denonce-voisin-djellaba-peut-comprendre-262188



PS: Jacky, Rue89 est un site de gauche (et non gauchiste)  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges972



Nombre de messages : 24428
Age : 69
Localisation : Israel
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Sam 21 Nov - 11:51

Il y a plusieurs sujets de reflexion dans cet article. Je n'en refererai qu'a deux:

1 - La tenue vestimentaire
Je peux concevoir qu'un dignitaire religieux porte un vetement le distinguant des autres.
Mais dans un pays laic, ou le multiculturalisme n'est pas le modele d'inegration, on peut se poser legitimement la question de savoir si la tenue vestimentaire de tous les jours ne doit pas etre plus ou moins identique ou ressemblant.
Je sais que ce sujet va provoquer de vives reactions, mais il faudra tout de meme prendre en consideration que la France n'est pas encore un Etat musulman regi par la charia.

2- La "culpabilite" des Francais musulmans.
Ca, ca releve du discours de l'extreme-droite et des formations populistes de France. Est-ce qu'un attentat commis par des Musulmans implique sa communaute religieuse?
Cette question est plus d'ordre juridique que politique. Juridique, car elle presuppose des liens plus ou moins caches entre cette communaute et ses membres.
Quand on parle de communaute musulmane en France, on parle pour ne rien dire. Il y a beaucoup de communautes religieuses ou moins qui se reclament ou s'identifient avec l'Islam. On peut se poser la premiere question de savoir de quel Islam s'agit-il. On doit aussi se poser la question de quelle communaute parle-t-on, et enfin est ce que l'appartenance ou l'identification d'un individu ou d'un goupe d'individus engage ladite communaute.
Aussi, accuser, et par la meme demander des comptes ou pire des excuses de la communaute musulmane de France est une revendication ridicule qui n'a aucun autre sens que de vouloir distinguer cette "communaute" de l'ensemble de la nation francaise.
En langage clair, on appelle cela du racisme et meme d'un terme que je n'apprecie pas beaucoup d'islamophobie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
casasport



Nombre de messages : 7849
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Sam 21 Nov - 19:53

« Untel dénonce son voisin en djellaba » ? On peut le comprendre

On peut le comprendre et on peut lui donner raison.

Franchement, si quelqu'un veut vivre à la "musulmane", il n'a qu'à dégager dans un pays musulman.

Il y a un proverbe marocain qui dit: "fais comme ton voisin, sinon déménage !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges972



Nombre de messages : 24428
Age : 69
Localisation : Israel
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Sam 21 Nov - 20:36

casasport a écrit:


Il y a un proverbe marocain qui dit: "fais comme ton voisin, sinon déménage !"


Va le dire a ces jeunes a double nationalite qui se sont enroles par depit ou par desoeuvrement dans ces organisations plus ou moins terroristes!
Il y avait pas mal de Francais originaires du Maroc, a tel point que ton roi crut bon de transmettre a la France certaines fiches compromettantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacky



Nombre de messages : 10168
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Dim 22 Nov - 13:21

Pour une fois je suis à peu prés d'accord avec Casasport. Je dirai que c'est avant tout aux musulmans de faire le ménage pour que le "pasdamalgames" vienne de soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Untel dénonce son voisin en djellaba ? On peut le comprendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bébé 12mois peut il comprendre la "punition"?
» (m) Douglas Booth ▶ My immortal
» peut on manger du hareng frais ou cuit fumé??
» peut on mettre un kiddy sur un siège dos route?
» Congés parental ??? Qui peut m'expliquer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum sepharade-janine :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: